Épidémie de coronavirus : messages aux fidèles

Le 31 mars 2020

Les obsèques du père de notre chef de chapitre (Jean+) seront célébrées en province jeudi à 11h. Nous prions pour lui et pour toute sa famille.

Le 29 mars 2020
5e dimanche de carême – premier dimanche de la Passion

Chers fidèles,

Nous entrons maintenant dans le temps de la Passion. Ce temps n’est pas explicitement nommé dans la forme ordinaire mais tout de même présent, ne serai-ce que par la préface des messes de semaine. Désormais, notre attention est entièrement tournée vers le Seigneur à l’approche de sa Passion qui nous sauve.

En forme ordinaire, nous recevons l’évangile de Lazare au moment ou le monde entier se trouve confronté à la réalité si volontiers éludée de la maladie et de la mort. La foi en la résurrection n’en supprime pas la peine mais nous savons qu’elles n’auront pas le dernier mot de nos vies. Nous sommes appelés à les assumer et les traverser dans le Christ.

En forme extraordinaire, la controverse du chapitre 8 de saint Jean nous permet de recevoir la même assurance : En vérité, en vérité, je vous le dis, si quelqu’un garde ma parole, il ne verra jamais la mort. Celui, seul, qui dit Je suis peut en attester.

Pour autant que nous puissions le savoir, il ne semble pas y avoir actuellement de malade parmi les fidèles de la chapelle. Merci de continuer à prendre des nouvelles les uns des autres et de nous communiquer discrètement les informations importantes par les moyens habituels, en particulier le téléphone, aux horaires de bureau, et le courriel.

Nous avons cependant des intentions de prière importantes :

  • Pour Amaury, beau-frère de l’un de nous, médecin qui a été infecté dans l’exercice de sa profession, maintenant hospitalisé.
  • Les obsèques du grand-père d’un de nos zouaves seront célébrées demain en province (Roger+)
  • Le père de notre chef de chapitre, habitué de la chapelle lui-même tant qu’il a pu se déplacer, est décédé la nuit dernière (Jean+)
  • Le Père Xavier Lécuyer est décédé hier matin à la Paroisse Notre-Dame de Nazareth.
  • Nous prions enfin pour notre catéchumène Chiara qui aurait dû être baptisée dans la nuit de Pâques et qui le sera dès que possible.

Il est désormais certain qu’il n’y aura pas de célébration publique de la Semaine sainte ni de Pâques. C’est le chemin inattendu sur lequel le Seigneur nous conduit cette année, en vue de notre salut. Je célèbrerai donc seul, dans la chapelle, à votre intention. Je veillerai à donner un peu de chair à cette communion par d’autres moyens que celui de la vidéo.

Je vous souhaite un très bon et saint dimanche !

P.S. : Si cela vous a échappé, vous trouverez ci-dessous la transmission de la bénédiction Urbi et Orbi du Saint Père, vendredi dernier.

Enfin, voici quelques conseils de spécialistes pour bien passer ces menues semaines de vie cloîtrée :

Chers fidèles,

Nous célébrons demain la grande solennité de l’Annonciation qui nous fait en quelque sorte entrer dans la prochaine année liturgique, neuf mois avant la Nativité. Je célèbrerai la messe à 19h en portant toutes vos intentions. Nous ne pourrons pas tenir notre veillée de prière pour le respect de la vie humaine de son commencement à sa fin naturelle. Nous pourrons porter cette intention, avec toutes les autres, chacun pour notre part.

Vous trouverez plus bas le message des évêques de France. Voici, en particulier, ce qu’ils nous proposent :

  • Lorsque les cloches des églises sonneront, à 19h30, chacun est invité à lire, seul ou en famille, le récit de l’Annonciation (Lc 1, 26-38)
  • Au même moment chacun pourra mettre une bougie allumée à sa fenêtre (ou un linge blanc) pour dire son espérance et conforter celle de ses voisins

En ces jours, nous pouvons faire nôtre, avec celle du Rosaire, la prière de saint Bernard :

Souvenez-Vous, ô très pieuse Vierge Marie, qu’on n’a jamais entendu dire qu’aucun de ceux qui ont eu recours à Votre Protection , imploré Votre Secours, ou demandé Votre assistance, ait été abandonné.
Animé d’une pareille confiance, je viens, ô Vierge des vierges, ô ma Mère, me jeter entre vos bras et, gémissant sous le poids de mes péchés, je me prosterne à Vos pieds.
O Mère du Verbe incarné, ne dédaignez pas mes prières, mais écoutez-les favorablement et daignez les exaucer !
Ainsi soit-il !

Ou encore, la plus ancienne prière adressée à Notre Dame :

Sub tuum præsídium confúgimus, Sancta Dei Génitrix : nostras deprecatiónes ne despicias in necessitátibus nostris, sed a periculis cunctis líbera nos semper, Virgo gloriósa et benedícta.

Sous l’abri de votre miséricorde, nous nous réfugions, Sainte Mère de Dieu.
Ne méprisez pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers délivrez-nous toujours, Vierge Glorieuse, Vierge Bienheureuse.

Le 23 mars 2020

Ce soir, un petit point sur le denier de l’Église. Le lancement de la campagne pour l’année 2020 a été contrarié par l’arrivée du virus.

Je suis très impressionné cependant de voir arriver des dons pour le denier en ces jours de grande incertitude. Le traitement des dons par chèques risque d’être fortement retardé par le confinement. Je veille à ce que rien ne se perde et que tout soit traité dès que possible.

Si vous souhaitez participer au denier en ce moment, il est préférable de le faire en ligne, de façon sécurisée, en cliquant sur la bannière que vous trouverez dans la colonne de droite de ce site.

L’année 2020 risque d’être compliquée pour les finances de la chapelle comme pour celles de chacun, mais nous verrons cela en temps voulu. Pour l’instant, revenons à notre carême et à la retraite que la Providence nous envoie.

Le 21 mars 2020

En cette veille de dimanche que nous devons à nouveau sanctifier sans messe publique, Mgr Aupetit adresse un message à tous les parisiens et nous donne un rendez-vous quotidien pour nous parler du mystère de l’Eucharistie : Cliquer ici

Comme convenu, désormais, je célèbrerai la messe en privé à toutes vos intentions à 10h30. Vous pourrez ainsi vous y joindre d’intention.

Voici la prière de saint Alphonse de Liguori pour la communion spirituelle (vous pouvez en trouver d’autres sur internet) :

Mon Jésus, je crois à votre présence dans le Très Saint Sacrement. Je vous aime plus que toute chose et je désire que vous veniez dans mon âme. Je ne puis maintenant vous recevoir sacramentellement dans mon Cœur : venez-y au moins spirituellement. Je vous embrasse comme si vous étiez déjà venu, et je m’unis à vous tout entier. Ne permettez pas que j’aie jamais le malheur de me séparer de vous.

Continuons à prendre des nouvelles les uns des autres.

Très bon et saint dimanche !

Message des évêques de France

Le 20 mars 2020

Chers fidèles,

Voici le message adressé par les évêques de France aux catholiques et à tous nos concitoyens au début de notre confinement et à l’approche de l’Annonciation.

Vous trouverez la façon dont ils nous invite à célébrer cette grande solennité dans les circonstances actuelles.

Nous ne pourrons pas tenir comme chaque année la veillée de prière pour le respect de la vie humaine. Mais nous pourrons porter cette intention, avec toutes les autres, dans notre prière.

Diffusions de messes et de chapelet

Le 18 mars 2020

Je célèbre les messes aux horaires habituels et à 10h30 le dimanche afin que vous puissiez vous y joindre d’intention.

De nombreuses messes sont diffusées en vidéo, en particulier :

La messe privée du Pape est diffusée chaque matin à 7h sur KTO et sur internet.

La messe de Saint-Germain l’Auxerrois est diffusée à 18h30 le dimanche et à 18h15 en semaine.

Le site de l’Abbaye Sainte-Madeleine du Barroux, barroux.org, recense les diffusions de messes en forme extraordinaire.

Le chapelet de Lourdes est retransmis chaque jour à 15h30 sur Radio Notre-Dame et KTO.

Je compléterai progressivement cette liste pour puissions être soutenus pendant cette retraite de carême imprévue.

Jeudi 19 mars : solennité de saint Joseph

Jeudi 19 mars, nous célébrons la solennité de saint Joseph. Notre archevêque propose à tous les prêtres de réciter cette prière à la fin de la messe qu’ils célébreront en privé (je la célèbrerai à 19h) et aux fidèles de la réciter chez eux. Nous nous confions en ces jours à celui qui a protégé la Vierge Marie et notre Seigneur dans son enfance. Restons unis dans la prière.

Saint Joseph, 
Homme juste par ta foi,
Tu as été trouvé digne
De recevoir la garde des mystères du Salut.

Toi qui as su prendre soin de la Vierge Marie,
Et écarté d’elle tout danger,
Tu t’es fait protecteur du Christ-Seigneur
Dans la vulnérabilité de son enfance.

Vivante image de la tendresse de Dieu,
Modèle d’époux et de père,
Tu es le gardien vigilant de l’Église,
Le soutien et le consolateur des familles.

Nous te le demandons avec confiance :
Daigne implorer pour nous la miséricorde de Dieu
en ce temps d’épidémie que nous connaissons,

Afin que le Seigneur écarte de nous le mal.  

Intercède pour ceux qui sont morts,
Réconforte les malades,
Protège et inspire ceux qui les soignent.
Accorde-nous de demeurer dans la confiance et la paix

Et fais que nos cœurs ne se ferment pas aux besoins de nos frères,
Mais demeurent ouverts à la détresse des hommes
Dans un amour de plus en plus sincère et fraternel.

Saint Joseph, prie pour nous,
Garde-nous,
Protège-nous.

Amen.

Mise à jour le 16 mars 2020

Chers fidèles,

Nous sommes désormais dans une situation de confinement. Nous savions déjà qu’il n’est plus permis de célébrer la messe en public, même en semaine. Je célèbrerai donc en privé, aux horaires habituels, et le dimanche à 10h30, afin que vous puissiez vous unir d’intention. Vous trouverez ci-dessous la prière à sainte Geneviève que notre archevêque nous appelle à réciter chaque jour.

Nous comprenons que le plus grand service que nous puissions rendre pour l’instant est de rester chez nous. C’est ainsi que le Seigneur nous conduit cette année pendant le carême. Cherchons à rendre ce temps fructueux. Il peut être une grande épreuve. Utilisons le téléphone et les autres moyens de communication pour prendre des nouvelles et nous soucier les uns des autres. Même si le service d’accueil est suspendu, ceux de la chapelle restent actifs.

Soyons unis dans la prière et la patience. Bien fraternellement,

Abbé Armel d’Harcourt, chapelain

Paris, le 14 mars 2020

            Chers fidèles de Notre-Dame du Lys,

Cette année encore, notre carême est marqué par une épreuve lourde et inattendue. L’an dernier, le Lundi saint, la toiture de Notre-Dame de Paris brûlait. Aujourd’hui, l’épidémie en cours vient nous contraindre à une sorte de retraite pour protéger les plus fragiles d’entre nous. Nous acceptons cette épreuve douloureuse mais provisoire. Que ce temps de désert ne soit pas celui du repli sur nous-même mais du recueillement, du jeûne et de la prière et aussi de l’attention à notre prochain.

Voici les implications de cette situation pour la vie de notre maison :

  • Il n’y a pas de messe dominicale célébrée en public. Le chapelain célèbrera la messe en privé chaque dimanche à 10h30 à l’intention de tous les fidèles de la chapelle qui pourront s’y joindre d’intention. Ils sont dispensés par notre archevêque de l’obligation de la messe dominicale. Ils pourront prendre un temps de prière seul ou en famille, lire les lectures de la messe et faire une communion spirituelle.
  • Les messes de semaines, l’adoration du mardi et les chapelets sont maintenus, en respectant les règles de nombre et de distance.
  • La messe du mercredi sera célébrée à 19h selon la forme extraordinaire du Missel romain avec la communion spirituelle.
  • Le patronage est fermé.
  • Le catéchisme sera donné par internet.
  • La braderie est reportée au vendredi 5, samedi 6 et dimanche 7 juin.

Ces dispositions pourront être modifiées selon l’évolution de la situation et les consignes reçues. Les prochaines informations figureront sur notre site notredamedulys.fr et seront affichées sur la porte de notre maison.

Le Seigneur permet ces circonstances. Puissions-nous les recevoir dans la paix pour que notre carême produise un bon fruit. Que la privation de la messe dominicale, en particulier, fasse grandir notre admiration du mystère de l’Eucharistie et notre désir que, de plus en plus, le Christ vive en nous.

Nous restons unis dans la prière et la confiance dans l’intercession de Notre Dame du Lys et de sainte Geneviève qui veille sur notre ville. Bien fraternellement,                                                                                                                            

Abbé Armel d’Harcourt, chapelain

Messes radiodiffusées et télévisées le dimanche : 10h05 sur France Culture 11h sur France 2 18h30 sur Kto (messe de notre archevêque)

Message de Mgr Michel Aupetit aux fidèles du diocèse et aux personnes de bonne volonté concernant l’attitude à adopter face à l’épidémie du coronavirus

Nous traversons une période difficile à laquelle nous n’étions pas préparés. Il y a déjà longtemps qu’une épidémie d’une telle ampleur n’avait pas frappé la France, l’ensemble de l’Europe et la planète entière.

En ces temps troublés, il est bon de rappeler l’indispensable fraternité qui seule fonde une authentique nation. A la tentation du sauve-qui-peut et de la suspicion généralisée, les chrétiens doivent se rappeler qu’au cours des siècles ils ont eu à cœur d’accueillir la demande du bon samaritain : « Prends soin de lui » (Lc 10, 35). Dans les grandes pandémies du passé, ils ont été en première ligne pour être fidèles à cette demande du Christ, souvent au risque de leur vie. Nous ne pouvons pas répondre comme Caïn : « Suis-je le gardien de mon frère ? », quand Dieu lui demande : « Qu’as-tu fait de ton frère ? » (cf. Gn 4, 9).

C’est aussi par souci des fidèles qu’il m’a fallu prendre des décisions de prévention élémentaire pour nos églises. Nous avons à transmettre la grâce divine, pas les virus qui ne viennent pas des dons de Dieu mais de la fragilité de la condition humaine. Aujourd’hui, comme il était à prévoir, le discours du président de la République et les mesures prises par le gouvernement obligent la communauté catholique à prendre sa part du sacrifice demandé à l’ensemble de nos concitoyens. Le fait de réduire les réunions à moins de 100 personnes ne nous permet pas de maintenir les messes dominicales à Paris. Même en augmentant le nombre de célébrations cela nous conduirait dans certains lieux à sélectionner les personnes à l’entrée en fonction de leur âge ou de leur état de santé ce qui n’est ni réalisable ni juste. Aussi, en accord avec tous les évêques d’Ile-de-France, nous avons décidé que les messes dominicales en présence de fidèles soient suspendues pour un temps encore à définir, ceci à partir de demain 14 mars.

Cette décision est extrêmement douloureuse car l’Eucharistie est bien la source et le sommet de la vie chrétienne. Les chrétiens se réunissent depuis toujours le dimanche pour fêter la Résurrection du Seigneur. Les prêtres continueront de célébrer tous les jours. Le Christ, notre grand prêtre, à la fois celui qui offre et celui qui est offert, continuera par leurs voix à présenter à Dieu ce grand sacrifice d’amour pour le salut de tous les hommes. Les fidèles baptisés pourront s’unir dans une communion spirituelle et s’engager à vivre le dimanche une prière en famille ou en petits groupes autour de la Parole de Dieu.

« Participant au sacrifice eucharistique, source et sommet de toute la vie chrétienne, (les fidèles) offrent à Dieu la victime divine et s’offrent eux-mêmes avec elle ; ainsi, tant par l’oblation que par la sainte communion, tous, non pas indifféremment mais chacun à sa manière, prennent leur part originale dans l’action liturgique. » (Lumen Gentium, 11).

L’oblation chrétienne signifie l’offrande de soi-même à Dieu. Il n’est pas toujours possible de communier mais il demeure toujours possible de vivre cette oblation de soi en communion avec le Christ, uni à son Corps qu’est l’Église. La charité est la source de cet amour oblatif, qui vient de Dieu et qui mène à Dieu.

Les temps à venir nous sont ainsi donnés pour qu’en nous retirant dans le désert et dans ce jeûne imprévu et douloureux, nous puissions laisser grandir en nous le goût de cet amour. Nous pourrons porter dans nos prières ceux qui ne peuvent pas avoir part à la communion sacramentelle comme nous avons pu l’entendre lors du dernier synode sur l’Amazonie.

Les églises resteront ouvertes à la prière des chrétiens. Les messes de semaine continueront d’avoir lieu dans la mesure où le nombre de fidèles n’excède pas 100 personnes.

Notre foi nous pousse aussi à implorer la miséricorde divine. Puisque cette année notre diocèse fête les 1600 de la naissance de sa sainte patronne, j’invite tous les chrétiens et les hommes de bonne volonté à réciter chaque jour et jusqu’à la fin de la pandémie la prière à sainte Geneviève que vous trouverez ci-jointe. Elle a su, par sa consécration, son courage et sa prière, sauver les parisiens des plus graves fléaux. Au-delà de notre ville nous la solliciterons pour que le Seigneur écarte de nous le mal, accueille les défunts, protège les malades et veille sur ceux qui les soignent. Jusqu’à Pâques, j’invite aussi les fidèles à vivre un jour de jeûne tous les mercredis. En effet, le Christ nous a révélé que c’est la prière et le jeûne qui, ensemble, viennent à bout des plus grandes épreuves.

Chers frères et sœurs, chers amis, nous vivons dans l’espérance et nous n’avons pas peur des vicissitudes de la vie et des dangers qui peuvent survenir. Cependant, en raison de notre responsabilité vis-à-vis de tous et de notre devoir de servir le bien commun, nous prenons ces très graves décisions en croyant vraiment que cela nous donnera un amour plus grand de l’Eucharistie et nous rendra plus fidèles à la participation à la messe dominicale quand le temps sera venu.

« Les yeux fixés sur Jésus-Christ, entrons dans le combat de Dieu ». En vous redisant toute ma sollicitude pastorale, particulièrement pour les plus souffrants, je prie le Seigneur de vous bénir.

+ Michel Aupetit
Archevêque de Paris
Paris, le 13 mars 2020

Prière à sainte Geneviève

Sainte Geneviève, écoute favorablement nos prières. En nous tournant vers toi, nous nous souvenons de tous les bienfaits que depuis seize siècles, tu n’as cessé d’obtenir de Dieu en faveur de ceux qui t’implorent.

Aujourd’hui, de nouveau, nous en appelons à ta puissante intercession. Veille sur notre Ville Capitale, et tous ses habitants. Conduis à Dieu tous ceux qui Le cherchent sans le savoir.

Soutiens les hommes et les femmes qui ont la belle mission de gérer les affaires publiques. Transmets-leur la Lumière pour éclairer leur conscience, qu’ils soient de dignes serviteurs du bien commun.

Penche-toi sur les hommes et les femmes désabusés par la vie, les malades et les mourants, qu’ils trouvent sur leur chemin aide et secours.

Donne-nous ton regard généreux pour nourrir les affamés, protéger les faibles et secourir les exilés.

Toi, la femme énergique qui n’a pas eu peur de t’engager, soutiens les nombreux jeunes et étudiants qui cherchent à bâtir leur vie durablement.

Fais grandir en nous l’Amour de l’Église dans laquelle tu as consacré ta vie et que tu ne cessas de servir.

Que cette année anniversaire dans notre diocèse fasse rayonner dans Paris, la joie de l’Évangile.

Sainte Geneviève, nous t’en supplions, Prie Dieu pour nous, par Jésus le Christ, dans l’Esprit :

Amen !

Messes de la Nativité 2019

Mardi 24 décembre :

22h45 Veillée de chants et d’orgue

23h Messe de la Nuit de Noël en forme ordinaire, en français

Mercredi 25 décembre

10h Messe du Jour de Noël en forme ordinaire, en français

11h15 Messe du Jour ne Noël en forme extraordinaire, en latin

Très joyeux et saint Noël !

Fête de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie 2019

La solennité de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie, notre fête patronale, est célébrée cette année le lundi 9 décembre :

18h30
Vêpres dans l’église Saint Jean-Baptiste de La Salle
70, rue Falguière ou 9, rue du Docteur Roux

19h00
Procession aux flambeaux vers la chapelle Notre-Dame du Lys

19h30
Messe de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie et renouvellement de la consécration de la Chapelle, de la Maison et de ses Œuvres

Inscriptions au catéchisme et au patronage pour l’année 2019-2020

Le catéchisme est proposé à tous les enfants de la grande section de maternelle jusqu’au CM2 le mercredi de 12h à 14h
Le catéchisme des collégiens, de la 6ème à la 3ème est proposé le mardi de 18h à 18h45
Rentrée du catéchisme : mercredi 11 septembre pour les primaires, mardi 17 septembre pour les collégiens
Contact pour les inscriptions au catéchisme : secretariat.ndl@gmail.com

Le patronage est proposé aux garçons de 7 à 17 ans. Il est ouvert tous les jours après la classe (goûter, jeu et aide aux devoirs), le mercredi et le samedi après-midi.
Rentrée du patronage : lundi 9 septembre
Contact pour l’inscription au patronage : nddulys@gmail.com

Permanences d’inscription au catéchisme ou au patronage :
du mardi 3 au samedi 7 septembre 2019 de 14h30 à 18h30

Semaine sainte 2019

Dimanche des Rameaux 14 avril

9h45 Messe en forme ordinaire

11h15 Messe en forme extraordinaire

Mardi saint 16 avril

17h30 Adoration du Saint Sacrement et Rosaire

19h Messe

Mercredi saint 17 avril

12h Messe

18h30 Messe chrismale à Notre-Dame de Paris

Jeudi saint 18 avril

19h messe de la Cène du Seigneur

Vendredi saint 19 avril

12h15 Chemin de croix dans la rue, départ de la cour du patronage, arrivée dans l’église Saint Jean-Baptiste de La Salle

15h Chemin de croix dans la chapelle

19h Office de la Passion

Samedi saint 20 avril

21h Vigile pascale

Dimanche de Pâques 21 avril

10h messe en forme ordinaire

11h15 messe en forme extraordinaire

Braderie de Notre-Dame du Lys 29, 30 et 31 mars 2019

Vêtements et livres d’occasion

Château gonflable et jeux pour les enfants

Déjeuner le dimanche (sans réservation)

Vendredi 29 mars de 14h30 à 19h
Samedi 30 mars de 14h à 19h
Dimanche 31 mars de 11h à 18h

Messes de la Nativité 2018

Lundi 24 décembre :

22h45 Veillée de chants et d’orgue

23h Messe de la Nuit de Noël en forme ordinaire, en français

Mardi 25 décembre

10h Messe du Jour de Noël en forme ordinaire, en français

11h15 Messe du Jour ne Noël en forme extraordinaire, en latin

Très joyeux et saint Noël !


Denier de l’Église : le prélèvement à la source ne change rien à la déduction fiscale

La mise en place du prélèvement à la source peut inquiéter un certain nombre de donateurs. Mais il ne change rien à la déduction fiscale de 66%. Vous trouverez dans la colonne de droite du site une vidéo qui nous explique comment les choses vont se passer en 2019.

En dessous, vous pouvez faire un don sécurisé directement en ligne en cliquant sur la bannière du denier de l’Église. Pour qu’il soit pris en compte pour l’année fiscale 2018, il faut le faire avant le 31 décembre à minuit.

Si vous le préférer, vous pouvez le faire en nous adressant un chèque à l’ordre d’ADP-Notre-Dame du Lys. Pour qu’il soit pris en compte pour l’année fiscale 2018, il doit être daté au plus tard du 31 décembre.

Merci beaucoup pour ce que vous faite pour permettre à notre maison de continuer sa mission de prière, d’éducation et de charité.

Fête de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie 2018

Nous célèbrerons cette année notre fête patronale en sa vigile, le vendredi 7 décembre 2018 au soir :

18h30
Vêpres dans l’église Saint Jean-Baptiste de La Salle
70, rue Falguière ou 9, rue du Docteur Roux

19h00
Procession aux flambeaux vers la chapelle Notre-Dame du Lys

19h30
Messe de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie
et renouvellement de la consécration de la Chapelle, de la Maison et de ses Œuvres